Vous trouverez dans cette page l'indication de ressources documentaires signalées par les membres du réseau. Vous pouvez vous-même signaler des documents à partir de l'accès membre de ce site.


Pour rechercher une ressource documentaire,vous pouvez sélectionner ci-dessous :

Type(s) de ressource(s) souhaitée(s)

Domaine(s), thématique(s)

Année(s)

Date de signalement des ressources
   

ou du     au    


Indiquer l'ordre d'affichage des ressources :
par titre     par année d'édition     par type de document     par date de signalement    

Nous vous invitons à consulter les 47 ressources ci-dessous.


signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2007)
La maison verte :créer des lieux d'accueil
par Bernard This

Le 6 janvier 1979, à l'initiative de Françoise Dolto, de Bernard This et d'une petite équipe pluridisciplinaire, la Maison Verte ouvrait ses portes : ce véritable "modèle" des lieux d'accueil de l'enfant en France est resté unique dans sa conception, son évolution, son histoire. Il importe aujourd'hui de l'interroger sur ce lieu d'écoute et de parole : ni crèche, ni halte-garderie, ni jardin d'enfant, ni consultation spécialisée, l'enfant est toujours accompagné d'un parent, d'un adulte qui lui est proche, écouté comme lui par des "accueillants" dont le rôle a été déterminant dans le succès de la Maison Verte et des structures d'accueil qui s'en inspirent.
Bernard This analyse la fonction singulière de ces accueillants qui fournissent à l'enfant plus qu'une simple socialisation précoce et aux parents plus que le plaisir de rencontrer l'autre : la liberté de parler de ses difficultés, dans le paradoxe d'un accueil anonyme, pourtant caractérisé par le respect de la "personne" et de son histoire transgénérationnelle. Il témoigne ainsi de la place centrale de la psychanalyse dans la création et le fonctionnement quotidien de la Maison Verte.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2007)
Recherches familiales : la filiation recomposée : origines biologiques, parenté et parentalité
par UNAF (Union Familiale des Associations Familiales)

Pour introduire ce dossier thématique, définissons les trois termes qui permettent, selon nous, de penser la filiation contemporaine.

La première composante de la filiation est ce que l'on peut appeler les "origines biologiques" : il s'agit du lien, établi par la génétique, qui relie ego à ses géniteurs.

La seconde composante, la "parenté", est le lien généalogique, établi par l'institution, qui inscrit juridiquement ego dans une ou plusieurs lignée(s). C'est l'institution, par la coutume ou par la loi, qui arroge à ego sa parenté.

La troisième composante, la "parentalité", s'inscrit plutôt dans le caractère domestique du rapport familial intergénérationnel : il s'agit du lien qui se construit dans "un foyer" entre ego, souvent un enfant, et ceux (ou celle/celui) qui en assurent la charge, l'éducation et qui, dans la vie quotidienne, font autorité. Ego peut ainsi appeler "parents" ceux qui l'ont engendré (origine biologique), qui en sont juridiquement les parents (parenté) ou qui tiennent un rôle parental dans le foyer (parentalité).
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2006)
Les tout-petits ont-ils des préjugés ?
par Christa Preissing et Petra Wagner

Deike ne veut pas s'asseoir à côté de Joshua parce qu'il est noir. Timo et Haldun ne veulent pas que les filles jouent sur les bateaux de pirate.
Déjà les enfants d'âge préscolaire expriment des préjugés.
En quoi cela concerne-t-il les lieux d'accueil de la petite enfance ?
Les professionnels de ces structures peuvent-ils changer cela ?


 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2008)
Nouvelles figures de la parentalité : informations sociales septembre/octobre 2008
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

Qu'est-ce qui fait famille aujourd'hui ? Les transformations de la famille contemporaine ont conduit à une diversité de configurations parentales : mono-parentalité, beau-parentalité, homoparentalité, pluriparentalité.
Comment délimiter les frontières entre la parenté et la parentalité ?
De ces trajectoires familiales devenues multiples, assiste-t-on à une mutation des fonctions, des rôles et des pratiques des parents ?

Il est question, dans ce numéro d'Informations Sociales, des relations familiales induites par l'évolution des rôles parentaux et grands-parentaux à travers les familles et les fratries recomposées ainsi que par le développement de la garde en alternance. Les demandes de reconnaissance de droits parentaux par des couples homosexuels comme par des couples ayant eu recours à des dons de gamètes sont également interrogées.
 
accéder à la ressource
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2006)
Familles et professionnels : informations sociales juillet 2006
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

Familles et professionnels : un tandem complexe et paradoxal. Il se situe à l'articulation du public et du privé, du collectif et de l'individuel, du partageable et de l'intime, au coeur de la subjectivité de chacun. Que ce soit dans le domaine de la santé (médecin/malade), de l'enseignement (professeur/parent), de l'accueil des enfants (professionnels de la petite enfance/parent) ou de la justice (juge/famille), chacun réclame de l'autre, comme en miroir, participation, partage, écoute, compréhension.
Malgré les appréhensions mutuelles, des professionnels et des familles réussissent sur le terrain à faire "redescendre" les textes officiels sur les droits des usagers dans des actions à la fois modestes et remarquables, à mettre en oeuvre une responsabilité partagée et une réciprocité dans la prise d'initiative.
Un dossier à l'écoute du terrain.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2007)
Coût de l'enfant et budget des familles : informations sociales janvier 2007
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

L'enfant, un coût ?
Si le bienfait que sa présence procure n'a jamais fait l'objet d'études approfondies, son impact sur le budget familial est, lui, incontestable.
Ceci quelle que soit la méthode utilisée. Mais ce coût est-il le même pour toutes les familles ?
Selon quels principes le soutien financier de la société doit-il s'organiser ?
Selon quelles modalités : aides en nature ou en services ?
Dans quel sens : des couples sans enfant et des célibataires vers les familles avec enfants, ou entre les foyers aisés et les foyers démunis ?
Et où placer le "plafond" ?
Le mécanisme du quotient familial, propre à la France, soulève des positions passionnées.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2007)
Motu et Mopatu : des zoreilles sur les îles au large des motu et des mopatu
par Marcelle Woerth - Matilde Pelegri

Ce petit livre parle de rencontres avec les bébés, enfants, adolescents, hommes, femmes, parents, au travers de nos consultations et des lieux d'accueil enfants-parents, dont ont été les instigratices les auteurs à Vilanova i Getru en Espagne, et à Nice en France.

Le lecteur peut découvrir comment la psychanalyse et de tels lieux d'accueil permettent de laisser s'exprimer la "vraie" demande du sujet et sa "vraie" question, et par là, pour lui, d'y répondre.

Il s'agit d'accueillir et d'entendre avec toute l'importance et la considération qu'elle exige, une demande comme celle du Petit Prince, : "s'il vous plaît... dessine-moi un mouton".
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2007)
2 papas, 2 mamans, qu'en penser ? : débat sur l'homoparentalité
par Edwige Antier et Martine Gross

Les enfants qui grandissent dans un foyer homosexuel sont-ils heureux et équilibrés ? Risquent-ils de souffrir du regard de la société, à l'école par exemple ? Cela fait-il une différence pour un enfant d'être élevé par deux hommes ou par deux femmes ? Cet enfant aura-t-il des difficultés à construire son identité sexuelle ? Qu'en est-il aujourd'hui du droit de la famille ?

A l'heure où l'ouverture du mariage aux homosexuels semble sur le point de rentrer dans les moeurs, mais où l'hostilité à l'adoption par des couples du même sexe reste encore majoritaire dans notre pays, ce livre apporte un éclairage précieux.
Signe de l'évolution de notre société, la question de l'homoparentalité est aujourd'hui plus que jamais d'actualité.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2005)
Alerte aux jeux dangereux
par Magali Duwelz et Philippe Martinet

Le jeu du foulard, le jeu du pendu, le jeu du petit pont, le jeu de l'avc, le jeu de la canette, le jeu de la tomate...
Ces noms ne vous disent peut-être rien mais les enfants, vos enfants les connaissent sûrement.
Des jeux violents, dangereux aux effets dramatiques pour la santé.
Malheureusement, ils entraînent parfois la mort. Il faut donc savoir qu'ils existent pour se protéger, organiser la prévention, agir.

Cet ouvrage a une visée informative et préventive.
Communiquer est le meilleur moyen de démasquer ces conduites à risques et d'intervenir avant qu'il ne soit trop tard. De ce fait, il s'adresse à tous, professionnels de la santé et de l'enfance, éducateurs, enseignants et à tout un chacun en tant que parents, frères ou soeurs, amis.

Pour que le plaisir de jouer et de s'amuser reste l'innocence de l'enfance.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2008)
Que veut dire être parent aujourd'hui ?
par Daniel Coum

Les transformations familiales ont produit leur lot de progrès escomptés (égalité des sexes, démocratie familiale et valorisation de l'enfant) mais également leur lot d'effets secondaires négatifs (indifférenciation des positions parentales, fragilisation des frontières intergénérationnelles, idéalisation de l'enfance).

Ainsi être parent ne va plus de soi aujourd'hui. Jamais dans l'histoire de l'humanité, la fonction parentale, pourtant pilier de l'organisation sociale et de la construction personnelle, n'a été l'objet d'autant d'interrogations, d'hésitations et de doutes.

Le désir d'enfant -un enfant si je veux, quand je veux, comme je veux- suffit-il à faire d'un adulte un parent ? Et le désir de l'enfant -son intérêt- suffit-il à fonder un nouvel ordre familial ?

Dans une approche pluridisciplinaire mêlant analyses et implications pratiques, les auteurs de cet ouvrage font le point sur les particularités et les caractéristiques du rôle et de la fonction de parents.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2006)
La famille change-t-elle ?
par Daniel Coum

Les mutations sociales, la modernité nous confrontent à de nouvelles façons d'être en famille.
Cet ouvrage envisage avec l'aide des sciences humaines, l'évolution de la famille du point de vue des conditions de la fondation du sujet.
Il s'agit de ne pas continuer à opposer stérilement la famille de l'Ancien Régime -qui ne respectait sans doute pas la singularité de ses composants- à la famille dite "moderne" parce qu'idéalement démocratique -mais où la place de chacun est floue et interchangeable-.
La monoparentalité, les familles recomposées, l'homoparentalité même, n'épuisent sans doute pas le potentiel créatif dont nous disposons pour inventer les nouvelles manières d'être parent. Mais elles ne sauraient non plus constituer de nouveaux modèles, dès lors aussi aliénants que les précédants.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2006)
La parentalité dans les lieux d'accueil de la petite enfance
par Christophe Cassagne

Afin de mieux comprendre le concept de parentalité -et ce qui l'entoure- les auteurs, professionnels de l'enfance et de la famille, ont souhaité rendre compte de leurs réflexions étayées par leur pratique professionnelle quotidienne et par les études auxquelles ils ont participé.
Ils se sont aussi fait l'écho des expériences acquises auprès de leurs pairs.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 1999)
Enfants pauvres, pauvres enfants : informations sociales 1999
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

"Enfants pauvres, pauvres enfants", ce titre en miroir correspond à une double intention : d'une part, élargir le questionnement sur la pauvreté en dépassant une dimension purement socio-économique et, d'autre part, renverser la perspective en adoptant comme point de départ la position des enfants..., les enfants étant vus comme catégorie sociale afin de mieux identifier les besoins spécifiques et la qualité des réponses apportées.

En adoptant ce point de vue, nous découvrons une figure inhabituelle dans un pays développé : l'enfant pauvre ou le pauvre enfant, dans sa vie quotidienne, souvent seul, privé d'une hygiène de vie de base, exposé aux carences affectives, exclu des apports culturels.
D'autres figures sont en effet plus "photogéniques" : l'enfant roi, petit consommateur comblé et objet de tous les soins et, à l'opposé, l'enfant martyr, dont la souffrance est surexposée à la une des journaux...
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 1998)
La parole de l'enfant : informations sociales 1998
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

L'enfance a été longtemps un âge de la vie marqué par le silence et l'obéissance (et par l'incapacité juridique et morale).
Depuis une époque plus récente, notre société se préoccupe de l'intérêt de l'enfant en valorisant son autonomie, et en lui conférant des droits et des responsabilités. Il convient de s'interroger sur ce nouveau rôle social en examinant les contextes sociologiques et juridiques qui rendent possible cette évolution que nous envisagerons donc sous l'angle de la parole de l'enfant.

L'attention a été portée sur des situations spécifiques, au plus près de la vie quotidienne de l'enfant ; certaines relèvent de l'espace privé (sociabilités quotidiennes ou conflits familiaux), d'autres se déroulent au sein des espaces publics (école, commune, supermarché...).
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2009)
Le travail parental : représentations et pratiques : informations sociales juillet/août 2009
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

Qu'entend-on par travail parental ? C'est d'abord le travail des parents en charge d'enfant(s).
Considérable en termes de tâches pratiques (occupation matérielle) et de charge mentale (préoccupations, disponibilité), le travail parental engage la définition de soi comme parent, père ou mère, et la perpétuation "réussie" de soi, c'est-à-dire son prolongement à travers un enfant voué à n'être ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre...
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 1999)
L'école au coeur du social : information sociales 1999
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

Avec la scolarisation de tous les enfants dans le second degré, une frange d'élèves en grande difficulté se trouve exclue, en fait sinon en droit, du cursus ordinaire ; mais pour la masse des autres élèves, les méthodes et les contenus d'enseignement, conçus pour un public sélectionné, se trouvent remis également en cause : la question sociale entre alors dans l'école.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2001)
Educations : souci partagé, pratiques dispersées : informations sociales 2001
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

Qu'ils se retrouvent au sein des mouvements de jeunesse, dans des structures de loisir, dans des lieux éducatifs d'accueil ou de garde, les enfants sont pris en charge très diversement par des éducateurs bénévoles ou professionnels. Ces éducations, distinctes de l'enseignement transmis par l'école, viennent suppléer ou relayer le milieu familial et relèvent d'un ensemble de références pédagogiques, institutionnelles, idéologiques et fonctionnelles variées.

Des pans entiers de l'action éducative sont situés en dehors de la famille et de l'Ecole. A un moment où l'on s'interroge sur l'autorité parentale et sur les missions de l'Ecole, on ne peut éviter d'aborder la question des formes de délégation et du retour qui en est fait par les acteurs concernés.
Comment le contact avec la famille est-il vécu par les professionnels de ces différentes institutions ? Passage obligé, mise à l'écart, collaboration, complémentarité ?
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2003)
Autorités : informations sociales 2003
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

Les auteurs nous entraînent à réfléchir à un paradoxe : les institutions somment les parents de se faire obéir par leurs enfants dans une société qui se fonde sur des valeurs d'autonomie, de responsabilité et de libre entreprise et explorent des situations relevant des domaines privé (la famille) et public (école, justice, police, Etat), jusqu'à l'entreprise.
Que constatons-nous ? Dans tous ces lieux, face à une autorité, la réaction ne tient plus à un acte réflexe de soumission. Partout on discute, on négocie, on transige, on interroge les légitimités. Il s'agit de trouver les nouveaux fondements de l'autorité, basés sur des équilibres inédits.
Les éléments constituants se nomment acceptation et reconnaissance mutuelle, négociation, dans une perspective de durée limitée, toujours à reconstruire.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2004)
Partager la parentalité : les carnets de Parentel n° 21/novembre
par Parentel

Le petit enfant, petit d'homme, infans, n'est rien... il n'adviendra véritablement au monde, monde social et monde psychique qu'en étant éduqué. Le parent c'est celui qui l'éduque, "le conduit hors de" la relation naturelle première. Le parent est donc bien celui qui introduit l'enfant au social.
Mais c'est aussi celui qui l'inscrit dans une histoire, un lignage, qui lui donne les repères pour s'inscrire dans sa propore histoire, qui lui "montre la voie", le guide, l'oriente...
Le parent est responsable de l'enfant.
Mais qui est le parent ?... le père, la mère qui élève son enfant ! C'est bien évident non ?
Mais il faut se méfier des évidences. Tout d'abord il ne s'agit pas d'élevage mais d'éducation... et puis ce n'est pas tout à fait "son" enfant (même s'il est essentiel de le reconnaître comme tel). Et que fait-on des "beaux"... pères, des "belles"... mères, des pères et mères... "nourricières".
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2004)
Qu'est-ce qu'un père ?
par Daniel Coum

Que la fragilité du lien social renvoie à la question du père est maintenant admis. Des familles monoparentales à la délinquance des mineurs, de la difficulté d'éduquer les enfants au déficit d'autorité des agents de l'Etat, un consensus se crée autour de l'explication qui veut se faire passer pour un constat : les pères ne sont plus ceux qu'ils étaient.

Mais le déclin du père n'est-il pas que la face visible de la faillite d'une de ses figures que nous avons, pour en avoir éprouvé les limites, voire les abus, contribué à affaiblir ? La crise de la famille aura eu au moins ce mérite d'être l'occasion d'essayer de rendre lisibles les principes mêmes qui fondent le lien de filiation et organisent les rapports entre les parents et les enfants. Alors pour une mère, pour une femme, pour un enfant, pour un homme, mais également pour une société : qu'est-ce qu'un père ?
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2004)
Les parents et l'école : parentel n° 20/février 2004
par Parentel

La place grandissante prise par l'école en France depuis le début des années 60 a été intériorisée, plus ou moins profondément par les familles.
Aujourd'hui, l'école ne cesse d'entrer à la maison sous des modalités diverses. La scolarité offre en effet de quoi alimenter une bonne partie des échanges entre parents et enfants.
Ce qui préoccupent avant tout les parents ce sont les notes, les performances scolaires de leurs chères têtes blondes.
Ainsi, les ambitions que les parents forment à propos de la scolarité de leurs enfants ont pour corollaire un important travail pédagogique effectué au domicile. Parents et école sont donc fortement liés ; une collaboration qui s'avère nécessaire à l'intérêt de l'enfant devenu élève.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 1998)
La parentalité au risque de l'adolescence
par Daniel Coum

Quand les jeunes vont mal, c'est que les adultes ne vont pas bien !"

L'adolescence est reconnue aujourd'hui come une plus ou moins longue période de mutation et de remaniements existentiels pour l'enfant, dont les aléas subjectifs et leurs incidences relationnelles et sociales s'expriment, parfois à grand bruit, tant sur la scène familiale qu'en dehors (école, rue, etc...).
L'implication des parents dans le processus n'est pas neutre.
Qu'ils subissent ou qu'ils activent la crise, le père et la mère en particulier, mais aussi les adultes en général, y participent. Ils ont donc, face aux jeunes, un rôle à jouer et une place à préciser dont les nouvelles coordonnées, subjectives en premier lieu mais, par voie de conséquence, également sociales, ne vont pas de soi.
Parce que l'adolescence interroge, et l'enfance qui s'en va et l'âge adulte à venir, l'adolescent interroge chez son père et sa mère, dans un langage qui lui est propre, l'enfant qu'ils ont été et les adultes qu'il leur demande d'être.
Alors, comment prendre en compte ces questions et se situer face à cette interpellation ?
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2005)
Les mères ici, là-bas... : parentel n° 24/Mars 2006
par Parentel

L'irrépressible évolution de la famille vient interroger -tant dans les discours que dans les pratiques- les manières d'être parents.
En l'espèce, la mère, dont on pouvait penser qu'elle allait de soi tant la procréation semble conférer à la proximité de son rapport à l'enfant un caractère irrémédiable, n'échappe pas au mouvement et l'occasion nous est donnée d'y réfléchir.

Et comme la parentalité c'est aussi l'alliance, "Les mères ici, là-bas" sont placées sous le signe de rencontres avec l'outre-mer, dans ce va et vient des coopérations aevc l'autre et cet entre-deux culturel, seul véritablement apte à donner naissance.

 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2005)
Unions et désunions du couple : informations sociales Mars 2005
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

A la multiplicité des formes que peuvent prendr les unions répond une multiplicité des formes de la séparation.
Les couples, mariés ou non, sont de plus en plus fragiles.
Le législateur répond à ces situations à travers une réforme du divorce.
Reste que les couples doivent trouver par eux-mêmes la gestion de leur séparation. Ils sont accompagnés dans cette démarche par des professionnels dont le rôle et les modalités d'intervention sont en pleine mutation.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année )
Guide de bonnes pratiques de soutien à la parentalité
par FNARS (Fédération Nationale des associations d'Accueil et de Réinsertion Sociale)

Au cours de ces quarante dernières années, le modèle familial français s'est recomposé et diversifié, entraînant une évolution des formes et des fonctions de la famille. Dans un contexte économique devenu difficile, les familles et les parents les plus démunis ou isolés sont, de fait, les plus touchés par la précarité en matière d'emploi, de logement, de santé...
C'est ainsi que les structures d'hébergement, les Espaces-Rencontres, les relais parentaux, les centres maternels ou les centres parentaux du réseau FNARS prennent en compte aujourd'hui l'identité parentale des personnes qu'elles accueillent, convaincus que la valorisation de la parentalité est un facteur d'insertion, de socialisation et de restauration de l'estime de soi.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2003)
Tout ce que vous ne devriez jamais savoir sur la sexualité de vos enfants
par Marcel Rufo

Nous mettons au monde des petites filles et des petits garçons, mais nous sommes bien les seuls à le savoir. Car les bébés, eux, ignorent qu'ils ont un sexe. Ils vont le découvrir et se l'approprier peu à peu, à travers des expériences fondamentales qui les amèneront d'une sexualité infantile, faite essentiellement de sensorialité, à la sexualité agie de l'adolescence.
Premier sourire, allaitement, apprentissage de la propreté, traversée de la période de l'oedipe, phase de latence, puberté, première relations sexuelles...
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2005)
Le lien fraternel à l'épreuve : parentel n° 23/Octobre 2005
par Parentel

L'énoncé qui s'affiche fièrement et ambitieusement au frontispice de nos bâtiments publics ne serait qu'un voeu pieux s'il n'était laïc.

La fraternité promue au rang d"idéal du nous" qualifie pour une part une utopie sinon un rêve : celui d'un lien social imaginaire enfin débarassé des scories de la pulsion qui nous anime, qu'elle soit sexuelle ou agressive, autant que celles de l'appartenance ethnique... sur quoi se fondent pourtant nos différences donc nos identités.
Or, l'amour chaste comme forme sublimée de la rencontre amoureuse ne caractérise pas davantage, à proprement parler, les relations fraternelles que la détestation mâtinée de cette haine à la férocité de laquelle l'on reconnaît sans difficulté la marque de l'envie.
Car le groupe fraternel n'est en rien d'une entité sociale "naturelle" et donnée d'emblée, si ce n'est sous la forme de la horde sauvage.

Il n'y a pas de fratrie "en soi" !
 

signalée par
Colette Massa
le 31/08/2011
(année 2008)
L'autorité parentale
par Thierry Fossier - Hélène Gratadour

L'éducation doit permettre à l'enfant d'acquérir les bases de la vie en société et celles nécessaires à son autonomie lorsqu'il sera devenu majeur. Ces droits et devoirs doivent être exercés par les pères et mères dans le respect dû à la personne de l'enfant.
Il s'agit d'un ensemble, c'est-à-dire que les parents ne peuvent pas revendiquer les pouvoirs, ou certains d'entre eux, sans assumer les devoirs. De même, l'enfant ne peut réclamer la protection que la loi impose aux parents de lui donner, sans subir en contrepartie les contraintes de la cohabitation et de l'éducation.
Cet intérêt de l'enfant se décline sur deux plans :
- un aspect statique, la protection de l'enfant : il s'agit de protéger sa santé, sa moralité et sa sécurité, termes que la loi ne définit pas
- un aspect dynamique, l'éducation et le développement de l'enfant : il s'agit de le mener à l'âge des responsabilités, dans la mesure de ses moyens -la loi dit "dans le respect de la personne"- en l'associant aux décisions qui le concernent, selon son âge et sa maturité.
 

signalée par
Laurence Bart
le 25/10/2011
(année 2010)
Jimmy le petit Prince tsigane
par Mamans en atelier d'écriture

L’histoire du Prince Jimmy, l’enfant tsigane rapté par les autorités à sa famille et élevé par une famille Gadji (1), a été inventée par les femmes du lotissement de sédentarisation des Chênes Blancs.
Les historiens Thomas Huonker et Regula Ludi, nous rappellent (2) que la Suisse a pratiqué ces enlèvements dès 1926 : l’action Enfants de la Route de Pro Juventute séparait les familles en confiant les enfants à des familles d’accueil ou des foyers, entre autres persécutions.
Les choses ont commencé à changer dans les années 70, après la dénonciation du scandale des Enfants de la Route. Ce n’est qu’en 1987 que le président de la Confédération Alfons Egli a présenté des excuses officielles aux Gens du voyage. Il leur reste maintenant à retrouver leur passé éparpillé aux quatre vents. Et à nous tous à rester vigilants, les familles Rroms étant à ce jour (3) exposées au démembrement.
1 non tsigane
2 «Roms, Sintis et Yéniches – La ‘politique tsigane’ suisse à l’époque du national-socialisme», pour la Commission indépendante d’experts «Suisse – 2e Guerre mondiale» (CIE).
Editions Page Deux (2009)
3 2010
 

signalée par
Cécilia Cauchi
le 23/12/2013
(année 2012)
Petite Poucette
par Michel Serres

Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer.
Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l'oral à l'écrit, puis de l'écrit à l'imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, tout aussi décisive, s'accompagne de mutations ploitiques, sociales et cognitives. Ce sont des pèriodes de crises.
De l'essor des nouvelles technologies, un nouvel humain est né : Michel Serres le baptise "Petite Poucette" - clin d'oeil à la maestria avec laquelle les messages fusent de ses pouces.
Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d'être et de connaître.... Débute une nouvelle ère qui verra la victoire de la multitude, anonyme, sur les élites dirigeantes, bien identifiées ; du savoir discuté sur les doctrines enseignées ; d'une société immatérielle librement connectée sur la société du spectacle à sens unique...
Ce livre propose à Petite Poucette une collaboration entre générations pour mettre en oeuvre cette utopie, seule réalité possible.
 

signalée par
Cécilia Cauchi
le 23/12/2013
(année 2013)
3-6-9-12 Apprivoiser les écrans et grandir
par Serge Tisseron

"En quelques années, les technologies numériques ont bouleversé notre vie publique, nos habitudes familiales et même notre intimité. Les parents et les pédagogues en sont souvent désorientés.
La règle que j'ai appelée "3-6-9-12" donne quelques conseils simples, articulés autour de quatre étapes essentielles de la vie des enfants : l'admission en maternelle, l'entrée au CP, la maîtrise de la lecture et de l'écriture, et le passage en collège.
A nous d'inventer de nouveaus rituels"
Serge Tisseron
 

signalée par
Geneviève Feret
le 31/07/2012
(année 2011)
De bon usage des écrans chez les enfants
par Association française de pédiatrie ambulatoire

Communiqué de presse du 06 septembre 2011 de l'Association Française de Pédiatrie Ambulatoire : invitation des parents à suivre les conseils du professeur Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste spécialisé dans les relations jeunes -média-images et auteur de la règle du 3-6-9-12 télévision, ordinateur, ,jeux vidéo... les recommandations à adopter.
 
accéder à la ressource
 

signalée par
Colette Massa
le 22/08/2011
(année 2003)
Le Grand Malentendu
par Dominique Delattre

Rapports parents - école
Absentéisme, échec scolaire, violence. Pourquoi l'école d'un côté et les parents de l'autre s'en rejettent-ils la responsabilité ?
3 établissements, deux en Seine-Saint Denis et une école au sud de Lyon ont été suivis pendant un an. Ils ont vécu des difficultés mais les ont surmontées grâce à une équipe soudée et un projet d'établissement favorisant un réel partenariat avec les parents.

Durée : environ 100 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 22/08/2011
(année 2003)
Etre père aujourd'hui...
par Olivier Borderie

Le père n'est plus le patriarche mais bien un homme nouveau : un père moderne qui assume ses sentiments et ses enfants.
Comment a évolué le rôle du père ?

5 entretiens sont proposés avec sociologue et auteur, psychosiociologue, professeur de psychologie, sociologue et juge des enfants.

Durée : environ 100 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 22/08/2011
(année 2008)
Sépare-moi, accueille-moi
par Anne Jochum

Ce film documentaire aborde le thème incontournable de la séparation. Notamment lorsque les parents sollicitent un mode d'accueil pour leur enfant en leur absence.

Quel enjeu pour le tout-petit ? La séparation, ce n'est pas une évidence... Elle s'éprouve de l'expérience d'une perte pour les parents, comme pour l'enfant. Elle se joue de constituer de la présence sur fond d'absence.

Le documentaire aborde ainsi le rôle et la place des professionnels dans l'accueil de cette histoire singulière que représente la séparation. Un montage séquencé par des scènes de vie collective, des temps d'accueil privilégié avec les parents, illustrent les interventions de différents professionnels.

Durée : 24 min.
 
accéder à la ressource
 

signalée par
Colette Massa
le 22/08/2011
(année 2007)
Dis-moi non s'il te plaît
par Anne Jochum

"Et si les limites c'était comme l'histoire du Petit Poucet... des petits cailloux que l'on pose pour aider l'enfant à trouver son chemin..."

Ce film aborde l'importance des limites à donner à un enfant pour l'aider à grandir, l'aider à se construire.
Aujourd'hui, en effet, de nombreux parents ou éducateurs cherchent réellement leur place et leur légitimité dans la société et les limites deviennent par conséquent plus difficiles à poser, limites qui sont pourtant incontournables dans l'éducation et l'accompagnement d'un enfant.

Dans un montage séquencé par des illustrations familiales et des scènes de vie collectives, l'intervention alternée d'une éducatrice jeunes enfants et d'une psychologue clinicienne nous éclaire sur les fondements de la construction d'un enfant et des ses interactions avec le monde adulte.
Plusieurs enfants âgés de 6 ans à 9 ans, interviennent également pour nous rappeler à leur tour, et souvent avec beaucoup de justesse, l'importance de ce NON, qui malgré ses contraintes, leur permet de se construire sereinement.

Durée : 23 min.

 

signalée par
Colette Massa
le 22/08/2011
(année 2006)
Identité, révèle-toi
par Anne Jochum

Film pédagogique qui illustre les valeurs éducatives à transmettre à un enfant entre 0 et 3 ans.
L'intervention alternée d'une psychologue et d'une éducatrice nous amène à découvrir de manière complémentaire l'utilité d'une telle transmission.
Le film nous permet d'apprécier l'importance de ces valeurs qui vont poser les fondations de l'individu : le respect des besoins fondamentaux et vitaux, sécuriser un enfant, savoir être avec les autres, le besoin d'estime de soi et l'accompagnement vers l'autonomie.

Durée : 33 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2007)
Est-ce ainsi que l'on aide les parents ?
par Dominique Delattre

Quatre mères témoignent des difficultés qu'elles rencontrent en tant que parents. Zohra pour obtenir un logement et les équivalences de ses diplômes, Edwige face à l'école comme représentante de parents d'élèves, Marie-Ange victime des violences de son fils face à la justice, Christine qui subit aussi la violence de son fils face aux organismes sociaux, à la police et à la justice.

Durée : 41 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 1998)
Parlez-moi du père
par Boris Cyrulnik, psychiatre - Michel Lemay, pédopsychiatre

Un père, ce n'est pas celui qu'on croit.
Dans certaines cultures, on croit que c'est celui qui a planté l'enfant dans la mère. Dans d'autres, on pense que c'est celui qui élève l'enfant et qui s'y attache. Ailleurs, cette charge est dévolue à un équipage d'hommes.
Un père, c'est ce qu'on croit mais quand on n'y croit pas, son absence crée une situation de rupture affective et la mère et l'enfant se trouvent embrouillés.
Et quand le sentiment d'être père n'est pas imprégné dans un homme par la famille et la culture, le cafouillis sentimental qui s'ensuit empêche l'apparition des structures de parenté et explique certains actes contre-culturels.

Durée : 45 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2006)
D'une culture à l'autre : l'accompagnement des familles migrantes
par Ferdinand Ezembe, psychologue - Valérie Carrara, animateur psychologue clinicienne

Que se passe t-il quand un travailleur social et éducatif rencontre une famille migrante ? Quels rôles tiennent le père, la mère, la famille élargie dans l'éducation des enfants ?
Est-il nécessaire de connaître toutes les traditions avant d'intervenir ?
Quels outils, quels codes ?
Dans cet entretien, nous donnerons quelques pistes pour l'accompagnement des familles d'Afrique noire.

Durée : 40 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année )
Aujourd'hui, le collège : école, familles
par Hyacinthe Karambiri

Informer les familles sur le fonctionnement scolaire, sur le collège et son environnement local.

Durée : 30 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2002)
Les enjeux de la séparation à l'adolescence
par Nicole Catherine, pédopsychiatre - Daniel Marcelli, professeur de pédopsychiatrie

Il est courant de parler de séparation pour l'adolescent mais a-t-il besoin de se séparer ?
De leur côté, les parents voient eux aussi avec inquiétude leur adolescent s'éloigner. Ne pas savoir où est son enfant est pour beaucoup de parents une inquiétude difficilement supportable.
Si tout être humain a besoin de lien, il a aussi besoin de se sentir parfois séparé, autonome, différencié.
Les liens se sont structurés dans l'enfance, l'autonomie s'élabore à l'adolescence.
Dans cette discussion à deux voix, sont abordés les différents enjeux de cette séparation.
L'impossibilité d'élaborer la séparation conduit à la dépendance...

Durée : 40 min.
 

signalée par
Colette Massa
le 23/08/2011
(année 2006)
Filiations : informations sociales avril 2006
par CNAF (Caisse Nationale des Allocations Familiales)

Qui sont nos parents ?
Depuis une vingtaine d'années, les certitudes les mieux ancrées en matière de filiation ont été battues en brèche par les comportements et par les développements scientifiques.
Les nouvelles possibilités génétiques n'ont pas manqué de susciter des espérances chez les couples stériles.
Elles conduisent aussi à des pratiques paraissant pouvoir déboucher sur le meilleur comme sur le pire. Quels sont les risques et quels sont les garde-fous ?
Le droit et l'éthique ont été invités à donner leur diagnostic et à fournir leurs recommandations, mais la diversité et l'ampleur de cette question (avec ses aspects conflictuels) en appellent à l'expertise de l'ensemble des sciences sociales et humaines. C'est ce qui constitue l'approche de ce dossier.
 

signalée par
Nadia Hamrouchi
le 22/06/2012
(année 2099)
Vis ta vie et le savoir-être.
par Noëlle PONS auteur réalisatrice.

Je vous adresse un lien pour découvrir un DVD riche en thèmes. Selon les expertises collectives de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la recherche médicale) de 2003 et de 2009, «la santé mentale des enfants et jeunes constitue un problème majeur de santé publique». Face à ce mal-être et à la violence
qui peut en découler, Noëlle Pons (auteur-réalisatrice) et l’association Terre Agir! *, proposent un dessin animé,
«Vis-Ta-Vie et le savoir-être» d’1h15 (DVD) en version française et anglaise, en 15 séquences :
1- Violence,
2- Rôle d’une mère et d’un père,
3- Part du masculin et féminin en soi,
4- Comparaison, Jugement, Illusion,
5- Culpabilité, Peur, Gérer ses émotions,
6- Poser des limites, Être autonome,
7- Nos comportements, Imiter ou être en réaction, Comportements automatiques,
8- Dispute,
9- Besoin de reconnaissance et d’amour,
10- Séparation,
11- Les études,
12- Paroles, Pensées, Instant présent,
13- Le corps,
14- Que voulez-vous? Vous créez le monde!,
15- Exprimez votre potentiel!
* Terre Agir ! a diffusé 1350 exemplaires des outils pédagogiques «Viesimple Etsaine et les gestes écologiques au quotidien»
(DVD + guide) dans des établissements scolaires et structures.
Pour voir des extraits de "Vis-Ta-Vie et le savoir-être" (scènes coupées) : extrait 1 extrait 2
Plus d'informations sur le site, : mlavie.org.
Vidéos sur Youtube/ mlavie.
 
accéder à la ressource
 

signalée par
Jose Sozzani
le 13/01/2012
(année 2011)
Connectykids

Ce calendrier est, je pense, très utiles aux enfants de parents séparés pour se repérer dans le temps.
http://www.connectykids.com/boutique/
 
accéder à la ressource
 

signalée par
Colette Massa
le 31/08/2011
(année )
Félix, Zoé, Boris et les Vôtres
par F.I.L.E (Fédération des Initiatives Locales pour l'Enfance)

Ce jeu s'adresse à des institutions travaillant avec des parents ainsi qu'à des organismes souhaitant organiser des rencontres, des débats ou des réunions avec des parents.
C'est un outil qui permet, en faisant appel aux compétences des parents, de créer un lieu d'échange, d'information et de formation sur les pratiques éducatives.
L'animateur -un professionnel de l'enfance- stimule l'échange de points de vue et d'expériences d'une manière ludique plutôt que d'aborder différents thèmes (la santé, les relations parents/enfants, l'école...) par des discussions théoriques.

L'objectif principal est de susciter la réflexion sur les démarches éducatives et la pratique personnelle de chacun des participants, ce qui a souvent pour effet des changements d'analyse et de comportements. Il s'agit d'aider les parents à mieux exploiter leurs compétences éducatives.
Sachant qu'il n'y a pas "une bonne réponse", le débat, encadré par l'animateur, permet d'instaurer un climat de confiance et de convivialité entre les participants. Non directive, l'intervention de l'animateur est facilitatrice des échanges entre les parents et suscite chez chacun d'entre eux une réflexion constructive.
 

signalée par
Colette Massa
le 21/01/2013
(année )
Chemins de parents
par Fédération Nationale des Ecoles des Parents et des Educateurs par les Editions Valorémis

Ce jeu est un outil ludique d'explicitation (représentations, préjugés, expériences, faits) sur le thème de la parentalité. Conçu pour être utilisé comme un support de débats approfondis, il sera d'autant plus pertinent que le groupe sera composé de 4 à 6 participants.
Jeu de médiation, il aborde notamment les thématiques/problématiques suivantes :
responsabilité individuelle, personnes ressources, éducation, conduites à risques, culture/société, droits et devoirs, moyens, idéal/futur.
C'est un jeu collaboratif qui permet à l'ensemble des participants de la table de jeu de remporter la partie. En effet, par le hasard ou l'intervention des participants, chacun pourra apporter son point de vue sur les questions et ainsi nourrir le débat.
A partir de questions sans réponse prédéterminée, et en respectant des consignes imposées par le hasard, il s'agit d'échanger et d'imaginer ensemble sur les réalités vécues, ressenties, souhaitées de la parentalité.
 
accéder à la ressource